icare

 

texte octave chicoteau / conception et mise en espace julien francfort /

distribution en cours

Ça s'appelle Icare et ça raconte une chute.

La chute d'un jeune homme confiné dans un labyrinthe : dix-mille mètres carrés de murs auxquels se cogner.

La chute d'un père face à cette jeunesse qui lui échappe : son fils, son neveu, la princesse, tous s'envolent, plus rien n'est sous contrôle.

La chute d'une nation dans ce monde en voie d'extinction : déchirée de l'intérieur après avoir anéanti ses frères, tout le monde tombe et personne ne se tient la main.

Mais il y a ce sale gosse aux ailes blessées. Lui : rêveur, effacé, instable ; et pourtant notre issue de secours. Il les rassemble, il leur montre l'horizon.

Ça parle de ça, cet effort démesuré pour continuer à rêver les yeux ouverts :

- Tu penses que ça peut sauver le monde ?

- Non. Mais le rendre vivable.

 

Octave Chicoteau

production : en cours

co-production : en cours

dates à venir                                                                                                        

aucune date programmée